Mardi 24 novembre 2020
Cie TT3

Foyer de l’Arsenic
Rue de Genève 57
1004 Lausanne
www.arsenic.ch

CETTE SOIRÉE EST REPORTÉE ! INFOS À VENIR

Qui était Klaus Nomi? Entre Purcell et Sinatra, entre Saint-Saëns et David Bowie, son histoire est celle d’un immigré allemand à la voix de fausset qui finira par embraser les nuits fauves d’un New York kitsch et pop, avant de mourir du Sida à 39 ans. Avec la complicité d’un comédien survolté (Cédric Leproust) et d’un accordéoniste fou (Marc Berman), Pierre Lepori redonne vie et paillettes à ce météore musical queer as hell. Un hommage haut en couleur à l’une des figures marquantes de la new-vawe américaine.

«J’étais belle, changeant de sexe à loisir, ébouriffant sans plus choquer, craquant craquante aux clubs enfumés de l’underground fin de siècle. Quelle déferlante, je n’en croyais pas à mes rêves, me voilà embarqué à toute allure dans ce que j’avais toujours brodé. Plus vite encore, plus étincelant, d’une soirée à l’autre le tapis d’une gloire attendue se déroulait sous mes escarpins de princesse cellophane.»

Texte et direction Pierre Lepori
Jeu Cedric Leproust
Musique Marc Berman
Coach vocal François Renou
Création lumières Loïc Rivoalan